Alors que l'heure semble à la blague du côté de La Croisette, on ne va pas se priver d'un petit plaisir. Visiblement le jury n'a pas vu les mêmes films ; d'ailleurs, ce n'est pas tout à fait faux. Le temps étant précieux à Cannes, je n'ai pas souhaité en perdre, et donc renoncé à faire la queue pour Jagten de Thomas Vintenberg, Post Tenebra Lux de Carlos Reygadas et Reality de Matteo Garrone, tous primés lors de cette édition 2012. Merci tout de même à Nanni Moretti et les siens d'avoir accordé quelques prix à des films qui donnaient envie d'être vus.

Une autre Palme d'or : Holy Motors de Leos Carax.

Un autre Grand Prix : Amours de Michael Haneke.

Un autre Prix du jury : In Another Country de Hong Sang-soo.

Un autre Prix d'interprétation féminine : ex æquo, les limousines blanches (dans Holy Motors de Leos Carax et Cosmopolis de David Cronenberg).

Un autre Prix d'interprétation masculine : Denis Lavant dans Holy Motors.

Un autre Prix de la mise en scène : Serguei Loznitsa pour V tumane (Dans la brume).